Skip to product information
  • Vandalism by Divola John
1 of 1

Vandalism by John Divola

Regular price
$ 238.00
Regular price
Sale price
$ 238.00
Publisher : MACK BOOKS
Binding : Hardcover
Pages : 120
Publication Date : 2018
Condition : USED - VERY GOOD
Definition :
A clean book with unmarked pages, firm binding, no foxing, unsoiled, and that it is as close to new as possible but it is not brand new.
Entre 1974 et 1975, le photographe américain John Divola - alors dans la mi-vingtaine et sans studio à lui - a sillonné Los Angeles à la recherche de propriétés délabrées pour faire des photographies. Armé d'un appareil photo, de peinture en aérosol, de ficelle et de carton, l'artiste produira l'un de ses projets photographiques les plus importants intitulé Vandalisme. Dans cette série d'images viscérales, en noir et blanc, Divola a vandalisé des maisons vacantes avec des constellations abstraites de marques de type graffiti, des configurations rituelles de ficelle accrochée à des épingles et des arrangements déchirés de carte, avant de cataloguer les résultats. Le projet a vigoureusement fusionné l'approche documentaire de la photographie judiciaire avec des interventions mises en scène faisant écho à la performance, à la sculpture et à l'art d'installation. Servant de sabotage conceptuel des délimitations entre ces pratiques documentaires et artistiques, à une époque où la «véracité» de la photographie était remise en question, le vandalisme a contribué à établir le langage photographique très distinctif de Divola.